Eviter les éditeurs prédateurs(predatory publishers)

Chercheurs

1 - Qu’ est-ce qu ’un éditeur prédateur ?

Date de mise à jour : 2 février 2017

Sur le web, les éditeurs de pseudo-revues scientifiques, ou éditeurs prédateurs (predatory scholarly open-access publishers, predatory publishers, predatory journals), profitent du modèle auteur-payeur de la publication en libre accès (open access – sur le libre accès (voir les fiches CoopIST : Les revues en libre accès et Archive ouverte).

Le but de ces sites web est de gagner de l’argent sans se soucier de promouvoir ni de pérenniser les résultats de la recherche scientifique. Leurs processus éditorial, gestion financière et fonctionnement sont opaques. Ils ne répondent pas aux recommandations éthiques et professionnelles de la publication scientifique (voir les recommandations du COPE et de l’ICMJE).

Ces revues publient couramment des articles déjà publiés ailleurs (plagiat), de la pseudoscience, de faux résultats, des conclusions éthiquement inacceptables.

En 2017, il existerait plus d’un millier de potentiels éditeurs prédateurs sur le web, ce qui représente plusieurs milliers de revues probablement prédatrices.

Date de mise à jour : 2 février 2017

Bookmark and Share

Cookies de suivi acceptés